Une explication détaillée des principes de COBIT 5

Des nouvelles exigences des utilisateurs, des nouvelles régulations propres à l’industrie et des scénarios de risques émergent tous les jours. Il n’a donc jamais été aussi important de maximiser la valeur de la propriété intellectuelle et de gérer les risques et la sécurité grâce à une gouvernance et une gestion des TIC. 

principes-cobit5

Comprendre et gérer les risques associés aux TIC représente une partie intégrale du cadre théorique COBIT 5. COBIT 5 aide à combler les lacunes liées aux exigences fonctionnelles, aux besoins de contrôle et aux problèmes techniques. Ce modèle a pour but de limiter les risques afin de combler les besoins en gouvernance des TIC et d’assurer l’intégration de l’information et des systèmes d’information.

Des nouvelles exigences des utilisateurs, des nouvelles régulations propres à l’industrie et des scénarios de risques émergent tous les jours. Il n’a donc jamais été aussi crucial de maximiser la valeur de la propriété intellectuelle et de gérer les risques et la sécurité grâce à une gouvernance et une gestion des TIC.

Les avantages de COBIT 5


Aucun autre cadre théorique centré sur les TIC offre l’ampleur ou les avantages de COBIT 5.

Il peut aider les petites et moyennes entreprises ainsi que les compagnies internationales :

  1. A maintenir une information de qualité pour soutenir les décisions fonctionnelles 
  2. A réaliser des buts stratégiques grâce à une utilisation efficace et innovatrice de l’IT 
  3. A fournir une excellence opérationnelle grâce à l’utilisation de technologies fiables 
  4. A maintenir les risques informatiques à un niveau acceptable 
  5. A optimiser les coûts des services et des technologies IT 
  6. A être conforme aux lois, aux régulations, aux ententes contractuelles et aux politiques

Le cadre théorique COBIT 5 est construit autour de 5 principes clés


Chaque principe sera présenté et mis en lien avec d’autres concepts de la littérature.

1. Répondre aux besoins des intervenants – stratégie commerciale


Le premier principe nous indique que COBIT 5 fournit tous les procédés requis afin de soutenir la création de valeur ajoutée grâce à l’utilisation des TIC. Ce principe est en lien avec le concept d’alignement stratégique. Un défi constant pour chaque société est cependant lié à la manière dont celles-ci réussiront à implémenter leur alignement stratégique. COBIT 5 propose aux organisations de commencer par l’analyse de leur alignement stratégique, commercial et informatique grâce à la définition des buts de l’entreprise.

2. Couvrir la société de bout en bout – expert en IT


Le fait de couvrir les buts d’une entreprise de bout à bout nous montre que COBIT 5 est capable de remplir toutes les fonctions et tous les processus au sein d’une entreprise. COBIT 5 ne se focalise pas seulement sur la fonction des TIC mais il considère également les informations et les technologies comme des atouts qui doivent être traités comme tous les autres atouts au sein d’une entreprise. Le secteur commercial doit pouvoir gérer l’utilisation des TIC en créant de la valeur sur les investissements opérationnels de ceux-ci.

3. Appliquer un seul cadre théorique – expert en IT


Comparé aux versions précédentes, COBIT 5 inclut une implication plus importante et plus complète de la gestion des affaires liée à la gouvernance et à la gestion des TIC. Trois nouveaux processus ont, par exemple, été implémentés. Ceux-ci s’occupent des rôles commerciaux et sont appelés APO3 Manage Enterprise Architecture, APO4 Manage Innovation et BAI05 Manage Organisational Change.

4. Permettre une approche holistique – Système organisationnel


Ce quatrième principe nous montre que l’implantation de GEIT (Getting Started With Governance of Enterprise IT) efficaces exige une approche holistique qui prendra en compte l’interaction des processus, des diverses structures mais surtout des employés. Comme indiqué dans la littérature, ce défi est lié au besoin d’un système organisationnel (i.e. le moyen par lequel une société permet à ses employés de travailler ensemble pour mener des affaires). Ces systèmes organisationnels exigent une définition holistique et l’application de certaines structures (ex : des unités et des fonctions organisationnelles) et des processus (pour s’assurer que les tâches soient coordonnées et intégrées) ainsi qu’une attention des personnes et des aspects relationnels (ex : la culture, les valeurs, le partage de croyances).

5. Séparer la gouvernance de la gestion – ISO/IEC 38500 (2008)


Le cinquième principe traite de la distinction faite par COBIT 5 entre la gouvernance et la gestion. Cette distinction s’aligne parfaitement avec les directives prédéfinies dans ISO/IEC 38500. COBIT 5 fait ainsi une différence entre la gouvernance des TIC et la gestion des processus des TIC car ils comprennent tous deux différents types d’activités.

Avis des clients

Vous devez être connecté pour pouvoir écrire un avis

Connexion

Donnez votre avis

Une explication détaillée des principes de COBIT 5

Une explication détaillée des principes de COBIT 5

Haut de la page

Une expérience unique

Nous sommes soucieux de vous offrir une navigation sécurisée et personnalisable. Nous utilisons à cette fin des cookies afin de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt, recueillir anonymement des données de statistiques et vous permettre une visite la plus agréable possible. Google pourrait utiliser vos données personnelles et les cookies afin de personnaliser ses publicités.

Produit ajouté au panier

Sous-total de votre panier (1 produit) HT :